• Généralités sur le comportement du chat

    Comportement chez le chat

    Votre chat est malpropre ?

    À l’occasion, des chats peuvent commencer à uriner hors de leur litière et ceci pour des raisons médicales ou comportementales. Avant d'en arriver à la conclusion que le problème est comportemental, il est très important d’éliminer toutes les causes médicales.

    Voici les différents points à observer pour remédier au problème.

    La cause médicale : Un chat qui a une infection urinaire ou des cristaux va souvent uriner et/ou faire des selles à l’extérieur de la litière. Pourquoi? Parce qu’il associe la litière à la douleur. Alors, il se cherche un autre endroit pour uriner. Plusieurs iront toujours au même endroit alors que d’autres iront un peu partout. Idéalement, il faut faire examiner l’animal, faire une analyse urinaire, une échographie et une radiographie de la vessie ainsi qu’une culture d’urine. Ces tests sont nécessaires pour éliminer la cause médicale.

    Problème comportemental : Différents points sont à observer et à modifier pour résoudre le problème :

    La taille de la litière est importante. Le chat aime avoir beaucoup d’espace pour creuser, c’est-à-dire que la longueur du bac devrait être au moins deux fois la taille du chat et avoir au moins 5 pouces de profondeur. Il ne devrait pas y avoir de toit. Le bac devrait être placé tout au fond d’une grande pièce, dans un espace libre et pas trop passant, car le chat aime voir ce qui se passe autour de lui pour surveiller ses arrières et pouvoir se sauver. Idéalement, il doit être assez creux et transparent afin, encore une fois, de surveiller ce qui se passe autour de lui. Il devrait y avoir au moins une litière de plus que le nombre de chats dans la maison (ex. 3 bacs pour 2 chats). Elles doivent être placées dans des pièces différentes. Elle ne doit pas être placée près des bols de nourriture. S’il y a un chien dans la maison, mettez la litière en hauteur pour que le chien ne puisse l’atteindre.

    Le type de litière est aussi important. Le chat n’aime pas qu’on y ajoute du parfum, du soda ou tout autre produit vendu sur le marché pour enlever l’odeur. Il préfère garder sa propre odeur. Donc, le mieux est d’enlever les excréments de la litière à tous les jours.

    Pour le nettoyage à la suite d’un marquage urinaire, il est déconseillé d’utiliser des produits à base d’ammoniac puisqu’on en retrouve dans l’urine. Le chat y retournera de nouveau pour refaire son territoire en pensant qu’un autre chat y a fait le sien. De ce fait, éviter l’eau de javel, le Windex® ou tout autre produit nettoyant. Utilisez plutôt les produits à base d’enzymes puisque ceux-ci iront éliminer l’hormone de marquage. Il existe également le produit Feliway® qui peut aussi aider à éliminer ces problèmes en recréant l’hormone faciale du chat, ce qui rendra l’endroit sécurisant et familier pour celui-ci.

    Un chat non stérilisé, qu’il soit mâle ou femelle, peut faire son territoire en urinant partout à l’extérieur de sa litière. La chirurgie de castration ou stérilisation peut donc permettre d'éliminer complètement ou du moins de diminuer l'incidence de ce comportement normal, mais désagréable.

    Votre chat est agressif et anxieux ?

    L’une des causes d’agressivité chez le chat est médicale. Si le chat ne se sent pas bien, s’il a mal quelque part, il ne voudra pas se laisser toucher et sera sur la défensive. Donc, si votre chat présente de l’agressivité, il est important de le faire examiner par un vétérinaire en premier lieu.

    Une lacune éducative peut aussi être en cause. C’est-à-dire que s’il a été enlevé à sa mère très jeune, elle n’aura pas eu le temps de l’éduquer, de lui montrer la force de mordre, etc. Idéalement, un chaton devrait rester avec sa mère durant 10 à 12 semaines.

    Une agression peut se présenter lorsque le chat voit un autre chat ou quelque chose qui lui cause un stress, mais qu’il ne peut atteindre. Par exemple, voir un autre chat dehors au travers de la fenêtre du patio. Il sera frustré et attaquera la première chose qui le dérangera et qu’il pourra atteindre. Ceci s’appelle de l’agression redirigée.

    Il est conseillé de séparer les chats de la même maison lorsqu’ils sont en agression redirigée et de ne pas faire de gestes brusques pour éviter que l’agression se dirige vers vous. Un petit truc : installer un carton dans le bas de la fenêtre de la porte patio pour que votre chat ne voit pas les autres chats à l’extérieur.

    La frustration peut aussi causer de l’agressivité contre l’humain. Si vous punissez le chat en le frappant, il risque d’être frustré et utiliser sa première défense, l’agressivité. Aussi, il est important de punir le chat seulement si vous le prenez sur le fait. Vivant au moment présent, il ne comprendra pas si vous le punissez plus tard.

    Un changement d’environnement, lorsqu’on le met en pension par exemple, peut aussi causer un gros stress et ainsi provoquer de l’agressivité. Il est conseillé de le garder à la maison et que quelqu’un vienne le voir régulièrement. Il en sera ainsi beaucoup moins déstabilisé.

    Quelques petits trucs peuvent aider à diminuer l’agressivité du chat envers vous. Essayez de l’ignorer et de détourner votre regard du sien pour ne pas lui montrer que vous voulez le dominer. Regardez-le avec les yeux mi-clos, comme le chat le fait lui-même quand il se relaxe. Changer sa cible, lui donner un jouet pour lui montrer ce qu’il peut mordre. Le Feliway® est aussi un bon produit qui recrée l’hormone faciale du chat et amène ainsi un sentiment de réconfort et d’apaisement.

    Pour prévenir l’agressivité :

    • Ne jamais frapper le chat ou jouer agressivement;
    • Ne pas jouer avec les doigts ou avec la main sur le ventre;
    • Cesser de le flatter s’il fouette de la queue;
    • Ne pas enlever la main lorsqu’il mord;
    • Dire « non » fermement et d’un ton très grave;
    • Se lever et rester immobile sans regarder le chat s’il mord alors que vous êtes assis;
    • Offrez-lui un environnement sain qui inclut plusieurs endroits en hauteur tels que les arbres à chat, les tables, les dessus d’armoire et des tablettes où il peut se reposer et surveiller son territoire.

    Votre chat est dominant ?

    Chez l’espèce féline, il y a présence de comportements de domination et de soumission et ce, autant envers les autres animaux qu’avec les humains.

    Voici les différents signes pour reconnaître un chat dominant :

    -Le dominant prend toujours la hauteur et la plus grande part du territoire;
    -Il est toujours celui qui mangera le premier, il prend les privilèges;
    -Il est le premier à aller dans la litière lorsque celle-ci vient d’être nettoyée;
    -C’est celui qui dort le plus près de la hauteur de votre tête dans le lit;
    -Il dort toujours aux mêmes endroits et aux mêmes heures.

    Pour une maisonnée qui possède plusieurs chats, il doit y avoir une confrontation pour établir la hiérarchie et le rang de dominant. Plusieurs étapes se présentent :

    1. La menace : ils vont se donner en spectacle pour montrer qui est le plus fort et qui est le plus gros en hérissant leurs poils et en produisant des sons;
    2. L’attaque se produit ensuite et il y aura des périodes d’arrêt;
    3. La période de récupération : chacun restera tranquille de son côté.

    Le cycle peut recommencer à plusieurs reprises ou l’un des 2 chats va finalement lâcher prise ce qui déterminera le dominant.


    attention  Il est très important de ne pas intervenir pendant les confrontations, car le cycle recommencera et ce, parfois plus intensément.

    Il peut y avoir des confrontations à chaque fois qu’un chat se retrouve aux endroits préférés du dominant. Cependant, nous trouvons également un endroit où tous les chats peuvent y être en même temps, soit pour l’accouplement, le toilettage, la chasse, le jeu ou l’apprentissage. On l’appelle la zone de fratrie.

    Il est très important de surveiller le langage corporel pour savoir s’il y a confrontation ou tout simplement un appel au jeu.

    Appel au jeu : Les oreilles droites, les moustaches vers l’avant et la queue dans les airs et remontée sur le dos.

    Agressivité et confrontation : Les pupilles sont dilatées, les oreilles vers l’arrière en corne, le poil hérissé et la queue vers le bas.

    Introduction d’un nouveau chat

    1. Il ne faut jamais forcer deux chats à se rencontrer;
    2. Isoler les chats et leur permettre d’explorer chacun à leur tour la maison;
    3. Frotter les chats à tour de rôle au niveau des joues et des flancs avec le même linge propre pour mélanger les odeurs;
    4. Faire manger les chats au même moment en rapprochant un peu les bols à chaque fois;
    5. Jouer avec les chats en même temps pour associer la présence de l’autre chat à quelque chose de plaisant;
    6. S’il y a des grondements/batailles, ne pas intervenir et ne pas punir;
    7. S’il y a beaucoup d’escarmouches, isoler les chats pour la nuit.

    Déménagement et autres changements

    1. Garder le chat à l’intérieur pour 3 mois;
    2. Mettre des objets ayant son odeur un peu partout dans la maison;
    3. Utiliser le produit Feliway® en diffuseur;
    4. Limiter l’accès à une pièce pour commencer, le temps que son anxiété disparaisse;
    5. Le laisser sortir de la pièce par lui-même, ne pas l’obliger à explorer.

    Votre chat détruit le mobilier ?

    1. Ne pas punir le chat;
    2. Utiliser des poteaux à chat, des planches à gratter ou des tapis en corde;
    3. Placer des poteaux à chat devant les endroits visités par celui-ci;
    4. Le poteau doit être très stable et être de la longueur du chat lorsqu’il se met debout;
    5. Utiliser de l’herbe à chat pour attirer le chat vers le poteau.

     

    Mythes et curiosité

    Les chats sont attirés par les personnes allergiques.

    Le chat ne va pas vers une personne allergique parce qu’elle l’est, mais plutôt parce qu’ils sentent qu’ils peuvent dominer celle-ci. Puisque la personne fera tout pour éviter le chat (évite son regard et ne va pas vers celui-ci), il ira souvent se coucher sur cette personne en signe de dominance.

    Le chat nous rapporte un trophée de chasse

    En fait, il ne nous rapporte pas de trophée, mais essai plutôt de nous enseigner la chasse. Il est recommandé de ne pas toucher la petite bête tant que le chat est présent.

    Se frotte sur nous par affection

    On remarque souvent ce comportement lorsque l’on revient à la maison ou que l’on sort de la douche. Ce n’est pas un signe d’affection, mais plutôt de marquage. Il va apposer son odeur sur nous pour enlever toute odeur étrangère.

    Le chat s’ennuie

    Il est rare que le chat s’ennuie. Il aime sa petite routine et s’habituera à une nouvelle routine lorsqu’il sera laissé seul, pendant les vacances par exemple. Il est préférable de laisser le chat dans son territoire lors des vacances pour éviter de le déstabiliser et de lui changer sa routine. Lors d’un retour de vacances, on croit souvent que le chat nous boude. En réalité, il n’en est rien. Il est juste bien dans sa routine et n’accorde aucune importance à votre retour. Dans certains cas rares, il peut y avoir une anxiété de séparation possible.

    Les chats n’aiment pas l’eau

    Certaines races de chats, comme les Turkish Van, aiment beaucoup l’eau et il n’est pas rare non plus de voir des chats jouer dans leur bol d’eau ou aller boire au robinet. La raison pour laquelle la plupart des chats n’aiment pas l’eau est qu’elle leur fait perdre leur odeur. Ils doivent donc mettre un certain temps à se laver par la suite.

    Un chat qui gratte à côté de son bol

    C’est un signe qu’il n’aime pas l’emplacement de son bol, le bol lui-même ou sa nourriture. Il est recommandé d’utiliser un bol en céramique avec un dessin dans le fond car avec un bol en acier inoxydable le chat ne voit pas le fond.

    Le ronronnement

    Le ronronnement n’est pas seulement un signe que le chat est bien, il sert aussi à l’apaiser lors d’une blessure ou d’un gros stress.

    Pétrir

    Cette action est signe d’apaisement et de bien-être comme lorsque le chaton boit contre sa mère.

    Hurle la nuit

    Le hurlement la nuit se produit souvent parce que le chat veut de l’attention. Il est important dans ces cas de ne pas lui en donner. Vous pouvez aller à la salle de bain sans le regarder et sans lui parler puis l’arroser avec de l’eau sans le regarder et retourner dormir. Habituellement, le chat arrêtera de miauler.

    Mordeur lors des caresses

    Ce comportement arrive souvent quand le chat a été enlevé à sa mère très jeune. Le meilleur moyen de l’éviter est de bien observer les signes du langage corporel. S’il commence à battre de la queue ou à baisser les oreilles, arrêtez de le caresser.

    La stérilisation

    La stérilisation est fortement recommandée pour éviter certains comportements : le marquage urinaire, autant chez le mâle que la femelle, les fugues, l’agressivité envers les autres chats ainsi que les miaulements intenses des femelles lors des chaleurs.

    L’importance de la période de 14 jours

    Pour remédier à un acte non désiré, ce temps est nécessaire pour apprendre au chat à ne pas le faire. Si vous laissez aller une seule fois, vous devrez recommencer les 14 jours complets pour lui faire comprendre.

    Les jeux à éviter

    Le laser est un élément à proscrire des jeux du minou. Puisque le chat ne peut jamais l’attraper, il sera frustré et peut même développer des comportements indésirables. Les cordes doivent être rangées lorsque vous n’êtes pas là car il y a risque de blessure et de corps étranger.



    Un grand merci à Mélanie Pelletier Deschamps, TSA pour tous ses conseils!


    Tags Tags :