• La LEISHMANIOSE canine:

    Une maladie à laquelle les chiens sont particulièrement sensibles, 

    Une maladie incurable, ... mais évitable.

    Transmise par un tout petit insecte semblable à un moustique, le phlébotome,  bien connu des habitants du pourtour méditerranéen, la Leishmaniose gagne du terrain.

    Beaucoup de  pays sont  touchés (France, Portugal, Espagne, Italie, Grèce, Malte, Turquie, Israël, Egypte, Tunisie, Algérie, Maroc, Libye...) et la zone s'étend.

    Ce petit insecte velu  attaque, de MARS à OCTOBRE, quand la température est douce, de la tombée de la nuit au lever du jour.

    Cet insecte  est silencieux: Il attaque sans bruit  .

    IL  piquera votre chien  et   il lui  transmettra une maladie qui peut être mortelle et dont les symptômes ne se déclarent que plusieurs mois après...

    Quels sont les symptômes?
     

           Chute des poils autour des yeux et du museau

           Lésions cutanées, aux pattes principalement

           Perte de poils inexpliquée

           Escarres au contact du sol

           Ulcères, lésions oculaires, saignement du nez

           Pousse anormale des griffes

           Perte de poids malgré une alimentation normale

     

    Il n'est pas nécessaire d'observer tous ces signes pour détecter la maladie.. un examen sanguin suffit au vétérinaire. 

    Si votre chien est infecté, seul un traitement à vie pourra  repousser  l'échéance, mais il y a souvent des rechutes et la maladie est mortelle.

    La prévention est indispensable.  

    Protégez  votre chien par des produits insecticides  spécifiques, efficaces contre les puces et tiques mais aussi et surtout contre les phlébotomes: vous trouverez chez votre vétérinaire des colliers insecticides ou des pipettes "anti phlébotomes".

    Et doublez la précaution en tenant votre chien enfermé aux heures où cet insecte sournois opère (En gros, du coucher  au lever du soleil).

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique