•  

    Pour parer à toute fugue de votre chien, il faut d’abord comprendre les causes du problème afin de trouver les solutions adaptées, selon son comportement. Voici des  conseils pour rendre votre chien moins fugueur.

     

     

     Les périodes de chaleur

     Contrairement à l’idée dominante, castrer son animal domestique n’est pas la solution miracle pour éviter qu’il fugue. Ce type d’opération est recommandée pour des chiens qui sont agressifs.

    Il est donc préférable d’opter pour des traitements hormonaux qui calmeront votre chien sans affecter son caractère ou sa personnalité de façon irréversible. Dans le cas d’une chienne, vous pouvez opter pour une opération  très radicale qui consiste à faire stériliser l’animal chez votre vétérinaire.

     

     

    La solitude

     À l’inverse, si votre animal à déjà tenté une fugue car il se sent seul, l’astuce la plus courante est de laisser la radio allumée pendant la journée. Cela aura pour effet de rassurer votre chien et de lui donner le sentiment qu’il y a une présence humaine. Une fois de retour chez vous, montrer lui votre amour, multipliez les caresses afin qu’il puisse associez votre présence à un certain bien-être.

     

     

    Le manque de nourriture

     

    Si la faim est ce qui pousse votre chien à fuguer, essayez de décaler l’heure de ses repas, variez en fonction des jours et des semaines, ce qui le privera de ses repères et par conséquent il sera moins tenté de s’échapper par peur de manquer l’heure de sa gamelle !

     

     L’éduquez dès son enfance

     L’une des meilleurs méthode reste celle d’éduquer son chien à ne pas s’échapper. Essayez de sensibiliser votre animal de compagnie dès son plus jeune âge. Votre vétérinaires vous l’a surement expliqué si vous avez déjà rencontré des problèmes de fugue, mais certaines races de chiens sont davantage prédisposées à s’échapper comme les chiens nordiques ou encore les chiens de chasse (quand ils ne sont pas suffisamment promenés).

      

    La peur

     Si vous sentez que votre animal est étrangement tendu ou effrayé par quelque chose, la première chose à faire est d’identifier la raison de se trouble même si cela n’est pas toujours évident. S’il est effrayé par le bruit (l’orage ou les feux d’artifices…),  le rassurer  risque de conforter  votre chien dans l’idée que sa peur était justifiée .

     

     L’environnement familial

     

    Si vous n’avez jamais rencontré de problème de fugue avec votre chien et que ce problème est apparu depuis qu’un changement familial s’est produit, il faudra alors veillez à lui rendre une place importante au sein de la famille mais tout en gardant une place de dominé au sein de votre famille. Accordez lui plus de temps, promenez le, caressez le et jouez avec lui.

     

    Quelques conseils contre la fugue

     Pour empêcher votre doux compagnon de s’enfuir, il vous est possible d’investir dans une clôture « avec retour », c’est-à-dire une clôture qui possède une extension située à son sommet et inclinée vers l’intérieur du jardin (que l'on nomme aussi "pare saut") , ce qui l’empêchera de sauter par-dessus.

    Enfin , il est possible de disposer sur le sol, des morceaux de grillage afin qu’il ne puisse creuser un trou sous la clôture.

     Il existe aussi La clôture anti-fugue: Si malgré tous vos efforts votre animal trouve encore le moyen de s’échapper, une autre possibilité est d’opter pour une clôture anti-fugue. Dès lors que le chien pénètrera dans une « zone interdite » que vous aurez défini au préalable,  le dispositif émettra un signal qui durera tant que le chien s’y trouvera. Il est préférable, que vous l’assistiez afin qu’il comprenne quel comportement il doit adopter face à ce système qui est tous nouveau pour lui.

     

    Encourager ses bonnes actions

     

    N’oubliez pas, si votre chien fait une fugue mais qu’il revient, il est important de le féliciter plutôt que de le punir. Bien que cela puisse paraitre illogique, le chien sait qu’il ne lui est pas permis de s’échapper de la maison il ne comprendra donc pas pourquoi vous le punissez à son retour.

     
      Psychologie canine

     Enfin, bien que vous ayez pu suivre toutes les solutions proposées dans ce guide mais que votre chien fugue toujours, songez éventuellement à à rencontrer un comportementaliste animalier. Ces spécialistes sauront trouver les bonnes pratiques pour remettre votre chien dans le droit chemin.

     



     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique