• Tout au long de vos promenades en montagne, vous pourrez rencontrer des troupeaux et leurs chiens de protection ... 

    Avec les beaux jours, des envies de randonnées ou de promenades vous tentent? Vous avez bien raison, mais avant d'enfiler vos chaussures de marche et de prendre votre sac à dos, lisez bien ce qui suit car une bonne cohabitation entre promeneurs et bergers serait tellement agréable pour tous..

    Randonneurs et promeneurs; attention

    Vous avez dû vous rendre compte que de plus en plus les troupeaux sont accompagnés de 2 types de chiens: les chiens de conduite qui accompagnent et guident les bêtes (ce sont souvent des chiens  de taille moyenne) et les  chiens de protection ( ce sont en général  de grands chiens  à la robe claire: des "montagne des Pyrénées" ou "Patous", des bergers de Maremme, etc..) .

    Randonneurs et promeneurs; attention

    Il faut savoir que les  chiens de protection  ont été élevés en général au milieu du troupeau, et qu'ils considèrent les brebis, les agneaux  comme leur famille

    L’arrivée de tout élément étranger au troupeau (animal sauvage, chien non tenu en laisse, promeneur, VTT...) va troubler la quiétude du troupeau, perturber sa bonne marche et le travail du berger : elle met donc le chien de protection  en alerte.

    Randonneurs et promeneurs; attention

    A votre approche, le chien viendra alors vous  identifier. Après quoi, en théorie, il regagnera son troupeau si vous lui paraissez inoffensifs, ... mais parfois il peut aussi tenter de vous intimider...

    Randonneurs et promeneurs; attention

    Pour les éviter, à l’approche d’un troupeau de moutons GARDEZ VOS DISTANCES

    -  Restez sur les chemins.

    - Si vous voyez un troupeau au loin, contournez largement l’aire de pâturage ou de repos des brebis : vous respectez ainsi le travail des bergers sans perturber les animaux ;

    - Ne surprenez pas les chiens (Ne chuchotez pas mais parlez normalement par exemple) , ils risquent d'avoir des réflexes de défense. 

    - Faites attention à vos  comportements qui vous semblent anodins mais que les chiens de protection peuvent interpréter  comme une agression (Ne tentez pas  de nourrir ni de caresser un des chiens, un mouton ou un agneau, ne les prenez pas en photo ...) : !

    -  Si vous avez une canne de marche (ou un bâton), ne la brandissez pas, ne faites pas  de grands gestes..

    - Face à un chien de protection, adoptez un comportement calme et passif pour le rassurer, parlez tranquillement, répétez des mots apaisants tels que "c'est bien, c'est bien", ou "doucement " , Si vous êtes impressionné, faites lentement demi-tour ; Ne regardez jamais un chien dans les yeux, il pourrait prendre cela comme une menace d'intimidation.

    . Ne criez jamais après un chien de protection en pensant l'impressionner... au contraire  il peut prendre cela pour une menace. 

    - Si la présence de votre chien de compagnie est autorisée sur l’espace que vous fréquentez, tenez-le en laisse : vous éviterez qu’il ne déclenche, à l’approche d’un troupeau, une intervention dissuasive des chiens ;

    - si vous êtes à vélo,  mettez  pied à terre et tenez votre vélo par le guidon, avant d’être à proximité d’un troupeau

    - Repérez les  panneaux vous informant de la présence des chiens : Quelques exemples de panneaux: 

    Randonneurs et promeneurs; attentionRandonneurs et promeneurs; attention

     

     

     

     

     

     

     

    (D'après un document réalisé  avec la participation du Parc naturel régional du Queyras.)





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique