• Un chien presque comme les autres

    Le chien à trois pattes est presque un chien comme les autres. Les chiens amputés d’une patte s’adaptent rapidement à leur nouveau corps. D’ailleurs, même si l’amputation d’une patte est une opération lourde, la plupart des chiens s’en remettent en 2 ou 3 jours. C’est plus difficile lorsque le chien est amputé d’une patte avant que d’une patte arrière : le temps d’adaptation est un peu plus long. Pourtant, ces chiens courent, jouent et font toutes les choses que font les chiens qui ont leurs quatre pattes..

    Contrairement à nous, les chiens n’ont pas de problèmes avec leur image. Ainsi, même si ce n’est pas évident à concevoir, le chien à trois pattes est parfaitement heureux. Cela n’a aucune influence sur son humeur ou son caractère. De nombreux propriétaires de chiens à trois pattes disent qu’ils ont l’impression que le chien ne s’en rend même pas compte.

    Pour les experts, s’il y a une modification dans le comportement du chien amputé, c’est surtout parce que le maître a lui-même changé de comportement. Ce n’est pas facile à vivre quand vous devez faire amputer votre chien et par la suite, beaucoup de gens ressentent le besoin de lui montrer plus d’affection et de le laisser faire plus de choses qu’avant.

    C’est plus facile, émotionnellement parlant, quand vous adoptez un chien à trois pattes. Vous n’aurez pas à gérer ce trop-plein d’émotions.

    À quoi faut-il faire attention ?

    Avec une patte en moins, les articulations des trois autres pattes sont plus sollicitées que la normale ainsi que les coussinets. Les vétérinaires peuvent conseiller des anti-inflammatoires et des produits pour entretenir les coussinets. Il y a des accidents et le cancer des os (ostéosarcome) ainsi que des malformations congénitales sans oublier des fractures qui ne sont pas traitées à temps, mais quelle que soit la raison pour laquelle le chien a du être amputé, quelques mesures de précaution s’imposent.

    Le principal risque est la prise de poids.

    La prise de poids est un danger pour le chien à trois pattes car cela va solliciter encore plus les pattes valides. On recommande de faire nager le chien à trois pattes : c’est moins traumatisant que de courir et c’est un excellent exercice pour qu’il se maintienne en forme. Néanmoins, la promenade quotidienne et un régime alimentaire sans excès peuvent suffire (pas de restes de table, ni de pots de yaourts !). Cela n’aide pas le chien d’avancer lentement. Au contraire, les chiens à trois pattes préfèrent avancer vite. C’est plus facile pour eux. Ils aiment autant courir que n’importe quel chien et parfois, il faut limiter les heures d’exercices – trop d’exercice n’est pas bon non plus.

    Alors que les chiens dont la patte vient d’être amputée peuvent se blesser à cet endroit, les chiens qui ont l’habitude ont développé une sorte de couche protectrice.

    Les escaliers peuvent être un défi pour le chien à trois pattes et il faut faire quelques aménagements simples par exemple, surélever la gamelle pour ses repas. Il faut aussi être prudent quand on fait le ménage. Il ne faut pas de sol glissant. Il faut toujours se rappeler qu’il n’a pas autant d’équilibre que les autres chiens. Enfin, certains déconseillent de laisser le chien à trois pattes monter sur le lit ou le canapé pour la simple raison qu’il est difficile d’en descendre.

    Hormis ces quelques mesures de précaution, les professionnels conseillent de traiter son chien à trois pattes comme un chien normal. Aux personnes qui viennent de faire amputer leur chien, on recommande de ne pas trop changer ses habitudes. Si vous adoptez un chien à trois pattes, vous pourrez vous comporter comme avec n’importe quel autre chien que vous auriez adopté. Vous vous rendrez compte très vite qu’il n’est absolument pas conscient d’être « un infirme ».


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique